Hypnothérapie

Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

Laurent GROSS, Hypnothérapeute, EMDR, IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Paris 11

Florent HAMON, Hypnothérapeute, Thérapeute EMDR à Paris.

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, EMDR - IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Marseille

Valérie TOUATI-GROSS, Hypnose Thérapeutique, EMDR - IMO, Thérapies Brèves et Ostéopathie à Paris 11 et 12

Dr Philippe AÏM, Psychiatre, Hypnothérapeute, Thérapies Brèves Orientées Solution. Paris

Sophie TOURNOUËR, Hypnothérapeute, Psychologue clinicienne et Thérapeute Familiale

Mariline MORCILLO, Hypnothérapeute et Infirmière sur Marseille et Paris

Théo CHAUMEIL, Kinésithérapeute et Praticien en Hypnose. Chargé de Formation à Paris et Marseille

Communication thérapeutique. Au bloc opératoire, en salle d’accouchement.


L’anesthésie, qu’elle soit générale pour une intervention chirurgicale ou régionale – péridurale obstétricale, bloc nerveux périphérique – est souvent une source d’anxiété pour les patients.
Emmanuel Boselli



Communication thérapeutique. Au bloc opératoire, en salle d’accouchement.
Pour y remédier, les anesthésistes ont depuis longtemps recours à la prémédication, consistant à l’administration préopératoire de médicaments anxiolytiques ou sédatifs aux patients. Cette attitude est toutefois sujette à controverse actuellement, car plusieurs études semblent démontrer le peu d’efficacité de la prémédication alors qu’elle est responsable d’effets indésirables tels que la somnolence retardant potentiellement la récupération postopératoire et le retour à domicile. Il est toutefois à noter qu’il est admis de longue date par les anesthésistes que la visite préopératoire constitue la meilleure prémédication, soulignant l’importance de la communication dans le soin.

Certaines approches non médicamenteuses sont actuellement utilisées pour améliorer le confort des patients opérés ou hospitalisés. Parmi celles-ci, l’hypnose trouve un regain d’intérêt dans le milieu médical, en particulier au bloc opératoire ou lors de la réalisation de soins douloureux. De nombreux travaux scientifiques ont été réalisés sur ce sujet, récemment rapportés dans une méta-analyse regroupant 34 études soit 2 597 patients. Cette méta-analyse montre que chez des patients adultes pris en charge au bloc opératoire, l’hypnose permet entre autres choses une réduction de l’anxiété et de la douleur ainsi qu’une diminution de la consommation médicamenteuse.

L’objectif de cet article est de présenter un certain nombre d’études françaises récentes concernant l’intérêt de l’hypnose et de la communication thérapeutique en anesthésie pour améliorer le confort des patients au bloc opératoire ou en salle d’accouchement.

Communication thérapeutique au bloc opératoire

Une étude a été réalisée auprès de 234 patients adultes évaluant l’intérêt de la communication thérapeutique pour améliorer le confort des patients opérés en ambulatoire à l’arrivée au bloc opératoire. Cette étude a été menée en trois phases, dans un bloc opératoire où le personnel soignant n’était pas initialement spécifiquement formé à la communication thérapeutique, consistant en partie en l’écoute, l’empathie et l’utilisation de formulations positives.
Lors de la première phase, réalisée auprès de 109 patients, un questionnaire était effectué par l’infirmière anesthésiste en charge du patient. Ce questionnaire permettait d’évaluer le confort et la satisfaction des patients sur une échelle numérique variant de 0 à 10. Il permettait aussi d’évaluer la communication des soignants selon un score de « communication négative » variant de 0 à 10, les valeurs les plus basses représentant une meilleure communication.

Pendant la deuxième phase, le personnel médical (anesthésistes) et paramédical (infirmières anesthésistes, infirmières, aides-soignantes, brancardiers) a été sensibilisé à la communication thérapeutique lors de sessions courtes organisées sur place. Ces sessions comportaient une présentation des grands principes de la communication thérapeutique (formulations positives, éviction de certains mots, proxémie, etc.) et le visionnage de vidéos pédagogiques sur le sujet, retraçant le parcours d’un patient au bloc opératoire avec ou sans utilisation de la communication thérapeutique par les soignants.

Lors de la troisième phase, le même questionnaire que celui de la première phase a été effectué auprès de 125 patients afin de comparer les deux périodes. Les résultats de cette étude montrent une amélioration des scores de confort et de satisfaction des patients et une diminution des scores de communication négative des soignants après la phase de sensibilisation à la communication thérapeutique.
Ainsi, cette étude montre qu’un simple changement de communication des soignants a un impact direct sur le confort et la satisfaction des patients (et cela sans effet indésirable !), ce qui devrait inciter les équipes soignantes à être formées à la communication thérapeutique afin d’améliorer l’accueil et le confort des patients au bloc opératoire.

Hypnose conversationnelle en salle d'accouchement

Une étude a été réalisée auprès de 155 parturientes souhaitant une analgésie péridurale pour leur accouchement (3). Dans cette étude, toutes les parturientes étaient invitées à se balancer doucement avant la pose de la péridurale afin d’améliorer leur confort. Ensuite, 76 péridurales ont été posées avec une communication « standard » par des anesthésistes non formés à l’hypnose, et 79 ont été posées avec hypnose conversationnelle. La douleur ressentie des contractions utérines et l’anxiété des parturientes ont été évaluées sur une échelle de 0 à 10 avant et après quelques minutes de balancement, puis tout au long du travail.
Une diminution des scores moyens de douleur et d’anxiété a été observée chez toutes les parturientes après balancement. De plus, les scores moyens de douleur et d’anxiété étaient significativement plus bas après communication hypnotique qu’après communication standard. Il est à noter que bien que les anesthésistes pouvaient demander aux parturientes d’arrêter de se balancer pendant la pose du cathéter péridural, 38 % des parturientes du groupe communication standard et 89 % de celles du groupe communication hypnotique ont continué à se balancer sans qu’il n’y ait de difficulté particulière de pose.

Cette étude montre donc que d’une part le balancement permet de diminuer la douleur et l’anxiété des parturientes, et d’autre part que l’hypnose conversationnelle est plus efficace que la communication standard pour réduire la douleur et l’anxiété maternelle avant la pose d’une péridurale.

Hypnose au bloc opératoire


Pour la suite de l'article de ce numéro de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves, cliquez ici




EMMANUEL BOSELLI
Anesthésiste au centre hospitalier Pierre-Oudot de Bourgoin-Jallieu (Isère). Enseignant, cher- cheur à l’Université Lyon I Claude-Bernard. A participé à de nombreux congrès médicaux nationaux et internationaux – congrès des sociétés française (SFAR), européenne (ESA) et américaine (ASA) d’anesthésie, Congrès hypnose et douleur, Forum de la CFHTB – où il a présenté plusieurs études scientifiques concernant l’hypnose qu’il a pour certaines lui-même réalisées. Formateur. Membre du Comité d’hypnose à usage thérapeutique (CHUT) du centre hospitalier Pierre-Oudot, de l’Association française d’anesthésie locorégionale (i-ALR), de la Société européenne d’anesthésie (ESA), de la Société internationale d’hypnose (ISH).




Rédigé le 12/01/2020 à 21:57 | Lu 61 fois | 0 commentaire(s) modifié le 15/01/2020





Laurent Gross
Florent HAMON. Hypnothérapeute, Praticien EMDR, Infirmier anesthésiste à Paris. Chargé de Formation... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :

Rédacteurs web de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves | Abstracts de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves | De l'Hypnose et des Thérapies Brèves, EMDR, IMO | Formations Hypnose, EMDR et Thérapie Brève | Colloques





Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy



Collège d'Hypnose : Addictions, vous avez dit addictions ? Sophie COHEN Editorial... La thématique des addictions est centrale et récur… https://t.co/Qbi3UrRpSn
Dimanche 19 Janvier - 00:02
Collège d'Hypnose : Pédiatrie, dans un bloc opératoire. Souffleuse de rêves... Je vais ici vous raconter l’entrée de l’hypnose dans un… https://t.co/z4KM5Bcoap
Mercredi 15 Janvier - 01:02
Collège d'Hypnose : Une conteuse au bloc opératoire. Conte métaphorique en anesthésie. Nos réalités individuelles sont nos « histoires… https://t.co/60mvSKMC02
Mardi 14 Janvier - 21:02
Collège d'Hypnose : Curiethérapie. Les secrets de l’hypnose dévoilés par l’hypnoanalgésie. L’hypnosédation pour curiethérapie de prosta… https://t.co/yJcWRZJ0Zk
Lundi 13 Janvier - 18:17
Collège d'Hypnose : Soins dentaires chez l’enfant. La douleur comme alliée ? Lorsqu’il est question de dents, la douleur y est souvent… https://t.co/vCn3vxl9LV
Lundi 13 Janvier - 17:17
Collège d'Hypnose : L’hypnose périopératoire L’hypnose périopératoire peut être utilisée seule, ou en complément à une anesthésie local… https://t.co/jjdNo20FWf
Lundi 13 Janvier - 16:17
Collège d'Hypnose : Gant analgésique. Une technique de protection au pouvoir «magique» L’utilisation d’une technique hypnotique locale… https://t.co/7DuvKXp6aa
Lundi 13 Janvier - 16:17



EMDR - IMO en France, de Paris à Marseille en passant par Nancy. Intégration des Mouvements Oculaires en thérapie. Thérapeutes et Formation