Hypnothérapie

Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

Laurent GROSS, Hypnothérapeute, EMDR - IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Paris 11

Florent HAMON, Hypnothérapeute, Thérapeute EMDR à Paris.

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, EMDR - IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Marseille

Valérie TOUATI-GROSS, Hypnose Thérapeutique, EMDR - IMO, Thérapies Brèves et Ostéopathie à Paris 11 et 12

Dr Philippe AÏM, Psychiatre, Hypnothérapeute, Thérapies Brèves Orientées Solution. Paris

Mariline MORCILLO, Hypnothérapeute et Infirmière sur Marseille et Paris

Théo CHAUMEIL, Kinésithérapeute et Praticien en Hypnose. Chargé de Formation à Paris et Marseille

Sophie TOURNOUËR, Hypnothérapeute, Psychologue clinicienne et Thérapeute Familiale

Trois rituels de guérison. Apaisement avant ou après la naissance


Par le Dr Christelle ROUX, Gynécologue obstétricienne, exerçant en cabinet libéral et dans une maternité. Formée à l’hypnose médicale depuis douze ans et aux thérapies cognitivo-comportementales depuis trois ans.
Revue Hypnose & Thérapies brèves n°49.



Trois rituels de guérison. Apaisement avant ou après la naissance
Je suis obstétricienne et hypnopraticienne.
Je souhaite consacrer cet article à décrire trois rituels d’aide à l’ancrage corporel que j’aime proposer à mes patientes souffrantes.
Il s’agit de séances d’hypnose formelle. La séance est suivie d’un apprentissage du rituel parfois simplifié, afin qu’il puisse être répété quotidiennement de façon autonome : autohypnose.

L’état d’esprit est celui des thérapies brèves orientées vers la solution, on s’intéresse à la solution, on ne cherche pas à expliquer le problème. On propose un nombre restreint de séances : trois.

Dans l’approche solutionniste, le thérapeute est certain que la solution est déjà là, en possession du patient. Elle apparaîtra quand le message qu’apporte le problème sera lu et élucidé. Le message est : « Il existe un besoin important qui n’est pas nourri. Et qui rêve de l’être. » Avant de se séparer du problème, il va falloir l’aimer un peu et comprendre qu’il est le reflet d’un besoin.

Ce que la patiente attend de l’hypnopraticien, ce ne sont pas des explications sur son problème, c’est que ce dernier lui fasse traverser une expérience inaugurale d’un état neuf. L’expérience doit lui per- mettre de redessiner sa carte du territoire. Cette expérience, c’est toujours dans son corps qu’elle a lieu. Et par ses sens qu’elle se manifeste : vue, ouïe, toucher.

Avant de sortir d’une situation problème, le « plus petit pas pertinent possible» ou «5P» consiste à y entrer. Je visionne souvent avec mes patientes une courte vidéo. Elle est amusante, et explicite. Dans un décor décalé d’épicerie indienne, le gérant, Mr Ramesh, dit : « Si tu veux te sortir de quelque chose, tu dois d’abord y entrer. » Prenons une pièce, par exemple. Pour lui, c’est simple ! La sortie ? C’est l’entrée. Dans le champ du mental, les synonymes d’« entrer dans la pièce », pour ensuite en sortir, sont : « acceptation », « lâcher prise ».
Dans le champ de l’hypnose, il n’y a pas de mot correspondant, seulement une expérience à vivre. On l’appelle traditionnellement la transe, mais certains la nomment à présent « expérience d’activation de conscience ».

SOUFFRANCES

Pour rédiger cet article, je me remémore quelques consultations de ces derniers mois.
Deux jeunes femmes enceintes de 4 mois trouvaient la grossesse pénible. L’une se sentait triste et irritable. Après trois an- nées d’AMP, elle avouait : « Je ne ressens aucun bonheur alors que j’ai tant désiré cette grossesse. » L’autre ne supportait pas de voir son corps prendre des formes. « Je n’arrête pas de grossir. » Le sujet était source d’incompréhension et d’éloignement dans le couple.
Une autre encore avait un diabète gestationnel. Elle avait du mal à suivre le régime et s’en voulait à chaque écart. A la maternité, on lui avait fait comprendre les risques qu’elle faisait encourir au bébé avec des glycémies aussi changeantes.
Une patiente m’a confié : « J’ai refusé d’allaiter notre enfant après la césarienne car j’avais des douleurs atroces. » Elle a éclaté en sanglots quand on est entré dans les détails du récit de son accouchement.
Et une autre : « Depuis l’arrivée du bébé, c’est l’abstinence. Je ne ressens aucun besoin de faire l’amour. Mon conjoint est très compréhensif, heureusement. »




Rédigé le 10/08/2018 à 12:36 | Lu 10 fois | 0 commentaire(s) modifié le 10/08/2018




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Août 2018 - 11:56 L’hypnose et ses inductions.

Jeudi 9 Août 2018 - 23:01 Accordages pour une rencontre.

Rédacteurs web de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves | Abstracts de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves | De l'Hypnose et des Thérapies Brèves, EMDR, IMO





Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy



EMDR - IMO en France, de Paris à Marseille en passant par Nancy. Intégration des Mouvements Oculaires en thérapie. Thérapeutes et Formation