Hypnothérapie

Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

Laurent GROSS, Hypnothérapeute, EMDR, IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Paris 11

Florent HAMON, Hypnothérapeute, Thérapeute EMDR à Paris.

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, EMDR - IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Marseille

Valérie TOUATI-GROSS, Hypnose Thérapeutique, EMDR - IMO, Thérapies Brèves et Ostéopathie à Paris 11 et 12

Dr Philippe AÏM, Psychiatre, Hypnothérapeute, Thérapies Brèves Orientées Solution. Paris

Mariline MORCILLO, Hypnothérapeute et Infirmière sur Marseille et Paris

Théo CHAUMEIL, Kinésithérapeute et Praticien en Hypnose. Chargé de Formation à Paris et Marseille

Sophie TOURNOUËR, Hypnothérapeute, Psychologue clinicienne et Thérapeute Familiale

Les histoires de grand-père. Marco KLOP




Raconter des histoires permet de s’évader et de faire évader ceux qui les écoutent dans une réalité différente, une réalité imaginaire. Pour ce faire, le narrateur utilise des mots, certains précis, d’autres plus vagues. Il agence des scènes en y incorporant des paraboles, des métaphores, de sorte à pouvoir permettre à son public de s’intégrer dans l’histoire qu’il raconte.

Mon grand-père nous racontait souvent des histoires, à ma sœur et à moi, et il avait le don de pouvoir nous transporter, à travers ses personnages, dans un monde parallèle. Dans ce monde, il y avait du bien et du moins bien. Il y avait les gentils et les autres. Et peu importe le nombre d’intrigues, de déceptions ou de petits malheurs, l’histoire se terminait toujours bien et mon grand-père s’arrangeait chaque fois pour y glisser une petite note de moralité ou un quelconque enseignement à en tirer.

Il s’informait, probablement de façon subtile, de ce que nous avions vécu pendant la journée. En glanant ces informations tout au long de la journée, écoutant ma mère ou en s’imprégnant des bribes de conversations, par-ci, par-là, il se constituait une réserve de sujets qui allaient enrichir sa boîte à histoires pour notre plus grand plaisir, à nous et celui de notre inconscient bienveillant.

Construire une réserve de sujets pour enrichir la boîte à histoires…
Ensuite, il incorporait dans ses histoires les différentes situations que nous, ses petits-enfants, avions pu rencontrer, les succès et plus particulièrement les moments un peu plus difficiles, les moments conflictuels ou simplement les petits instants de triomphe, de bonheur. De chaque événement, heureux ou moins fortuné, il s’arrangeait pour faire passer un message d’apprentissage, de moralité et surtout de réconfort. Nous nous identifiions à ces héros et faisions le lien, souvent inconsciemment, à travers ces métaphores, avec ce que nous avions vécu et disposions ainsi de matière à réfléchir. Nous étions des enfants, innocents et enclins à être fascinés par le premier mystère qui pointait son nez. Tout en racontant ses histoires, mon grand-père semblait y prendre part, les vivre lui-même au présent. Il mettait tant de réalisme dans ses contes qu’on avait l’impression qu’il relatait ses propres aventures. En y repensant, me projetant dans le passé, je suis persuadé qu’il était en transe, dans ses histoires. Il les vivait en temps réel et nous transportait par ses paroles et sa fascination dans cet univers fabuleux de l’imaginaire. Ses mots étaient choisis, ni trop vagues, ni trop précis. Juste ce qu’il fallait pour guider son histoire et éveiller en nous nos sens de la construction. Nous façonnions nos propres paysages, en nous accrochant aux bribes d’évocations qu’il nous tendait, peignant ces tableaux dans lesquels évoluaient ses personnages, nos personnages.

Vivre les histoires que l’on raconte pour les partager…
Nous leur accordions nos propres visages, ceux de nos copains et camarades de classe, maîtresse d’école et autres individus croisés au fil de la journée. Nos parents n’y échappaient pas non plus. Bien sûr, nous embellissions notre apparence, nous grandissant et musclant selon les besoins. Dotés de pouvoirs magiques, nous nous élancions dans les airs ou fendions des créatures démoniaques avec une épée démesurée, faisant pâlir de honte nos détracteurs de la vie réelle. Oui, mon grand-père vivait réellement ses histoires et nous permettait de les vivre avec lui à notre façon, avec nos images et notre vécu.

Tout en racontant son histoire, il arrivait à nous faire vivre, à ma sœur et moi, notre propre version de celle-ci. Chacun d’entre nous évoluait dans son environnement particulier, en tirait ses propres conclusions, ses enseignements personnels, ses ressources et stratégies pour le futur. Nous aussi, nous étions en transe, fascinés par ce tableau que portaient ses mots tout au long de l’histoire. Nous ne sentions pas le temps passer, nous étions totalement détachés de la réalité. Oui, nous étions en transe ! Hypnotisés ! Par notre grand-père !

Comment s’y prenait-il, le bougre, pour arriver à nous fasciner par ses histoires ? Ces histoires qui devinrent les nôtres ! Il n’avait pourtant jamais suivi de formation en hypnose et quand même il utilisait tous les outils hypnotiques imaginables. Il est vrai qu’il y avait chez nous cette fascination naturelle de l’autorité du grand-père, ce calme qui émanait de lui, cette bienveillance à notre égard. Nous nous sentions en sécurité en sa présence. Donc, nous évoluions dans un espace sûr, un endroit sécurisé. Rien ne pouvait nous atteindre dans notre bastion, la forteresse de sa présence. Nous étions libérés de tout souci, affranchis de tout tracas, détachés du temps et des obligations du moment présent. Nous pouvions pleinement profiter de la joie qu’il nous permettait d’atteindre, sans nous soucier de la réalité. Car la réalité à ce moment-là c’était son conte, notre histoire, notre aventure commune et personnelle. Une évasion de la réalité vers l’imaginaire conscient. A part sa prestance, sa présence, qu’y avait-il d’autre pour induire chez nous cet état de fascination, nous faisant oublier la réalité ?

Rythmer les paroles dans l’action…
Le timbre de sa voix était tantôt calme et apaisant, tantôt plus fort et entraînant, de sorte à nous sortir par moments de notre torpeur pour nous faire refaire surface un bref instant, juste pour s’assurer que nous le suivions toujours. Il rythmait le flux de ses paroles en fonction de l’action, comme un ruisseau serpentant calmement à travers le paysage, accélérant avec la pente et devenant tumultueux en contournant rapidement les obstacles, pour redevenir laminaire une fois le calme retrouvé. Ses histoires vivaient. Sa voix reflétait les situations, nous faisant vibrer et trembler avec les héros.

Dr Marco KLOP: médecin anesthésiste, hypnose ericksonienne. Président de l'Institut Milton Erickson du Luxembourg. Membre de la CFHTB Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapies Brèves

Commandez ce numéro Hors-Série n°10 de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves: “Les métaphores". Utilisation de la pensée symbolique 

Lorsque la Version papier de ce numéro sera épuisée, la version PDF sera fournie à la place

“Hors série n°10 de la revue Hypnose & Thérapies brèves. Mars 2016.
“ C'est un numéro double de 196 pages.
“Thème : “Les métaphores". Utilisation de la pensée symbolique" 

Construites ou filées, développées ou succinctes, universelles ou personnelles, les métaphores constituent une boîte à outils à l’immense portée thérapeutique. Comment les construire, comment les utiliser, c’est ce qu’explique avec de nombreux exemples ce hors-série n°10 de la revue Hypnose & Thérapies brèves. 


- Hypnose et Thérapies Brèves. Leçon d’humilité…
Histoire courte, conte, légende universelle, tableau de maître, ou simple image, la métaphore existe depuis la nuit des temps et inspire notre vie quotidienne. 
- De la métaphore dans la maladie et le soin. Yves HALFON «En matière de métaphore, les apparences sont tout, sauf trompeuses.» 
- Métaphores sur Grand Ecran : utilisation des films en thérapie narrative avec les toxicomanes
- Le poète, le patient et l’hypnothérapeute
 - Les métaphores: Définitions. La métaphore, du grecμεταφορα (« metaphorá »= transport), est une figure de style fondée sur l’analogie. Un terme est substitué à un autre, issu d’un champ lexical différent, parce qu’il lui ressemble ou partage avec celui-ci une qualité essentielle. 
- L’heure du changement: Deux images métaphoriques me servent « d’accroche » quand les patients les remarquent dans mon cabinet de consultations.
- L’enchantement hypnotique des métaphores. Joyce C. MILLS, Ph.D.
- Fier d’être « un pot fêlé ». Il y a bien longtemps, un soignant m’envoya ce conte hindou. Je ne me souviens plus du nom du soignant... 
- La métaphore, une communication intersubjective directe 
- Henri le Hérisson. Céline BENHARROCH LEININGER
- Création et utilisation de contes métaphoriques en hypnose
- Les histoires de grand-père. Marco KLOP 
- Le nez fin. Camille ROCHE-DJEFFEL
- La réification. Yves HALFON
- L’énigme de la Perle Noire. Métaphore de la rencontre du « Comte de Brosseau » Ou une métaphore qui en cache une autre.

Pour acheter ce numéro de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves à l’unité, ou vous abonner, cliquez ici




Rédigé le 10/09/2018 à 16:07 | Lu 109 fois | 0 commentaire(s) modifié le 10/09/2018






Nouveau commentaire :

Rédacteurs web de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves | Abstracts de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves | De l'Hypnose et des Thérapies Brèves, EMDR, IMO | Formations Hypnose, EMDR et Thérapie Brève





Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy



Collège d'Hypnose : Formation en EMDR-IMO à Marseille. https://t.co/dl0vwfBwpM
Dimanche 11 Novembre - 00:52
Collège d'Hypnose : Hypnoscopie Octobre 2018 - Actualités en Hypnose Médicale https://t.co/jQz5Bqh51i
Mardi 6 Novembre - 01:08
Collège d'Hypnose : Revue Hypnose & Thérapies Brèves 50 Hypnose & Thérapies Brèves, Revue N°50 Août, Septembre, Octobre 2018… https://t.co/su0YGgum6p
Mercredi 31 Octobre - 13:33
Collège d'Hypnose : hypnose_hypnose | Formation en Autohypnose pour l'autonomie du patient et le confort du praticien Durée: 2 jours Da… https://t.co/h3CI2EPBs2
Mercredi 17 Octobre - 22:18
Collège d'Hypnose : hypnose_hypnose | La rééducation en éveil de coma: Intérêt de l'Hypnose Par Marie-Pierre BERTINET, Psychologue clin… https://t.co/tS3UBfTeyK
Mercredi 17 Octobre - 09:49
Collège d'Hypnose : « L’hypnose, on commence quand ? » Dr Stefano Colombo, Revue Hypnose et Thérapies brèves 50 Revue Hypnose & Thé… https://t.co/TF209UYeIw
Mardi 16 Octobre - 17:10
Collège d'Hypnose : Phénoménologie de la transe en médecine générale. Dr Daniel Quin Revue Hypnose & Thérapies brèves n°50 Médecin… https://t.co/To7QEzV3rx
Lundi 15 Octobre - 10:44



EMDR - IMO en France, de Paris à Marseille en passant par Nancy. Intégration des Mouvements Oculaires en thérapie. Thérapeutes et Formation