Hypnothérapie

Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

Laurent GROSS, Hypnothérapeute, EMDR - IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Paris 11

Florent HAMON, Hypnothérapeute, Thérapeute EMDR à Paris.

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, EMDR - IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Marseille

Valérie TOUATI-GROSS, Hypnose Thérapeutique, EMDR - IMO, Thérapies Brèves et Ostéopathie à Paris 11 et 12

Dr Philippe AÏM, Psychiatre, Hypnothérapeute, Thérapies Brèves Orientées Solution. Paris

Mariline MORCILLO, Hypnothérapeute et Infirmière sur Marseille et Paris

Théo CHAUMEIL, Kinésithérapeute et Praticien en Hypnose. Chargé de Formation à Paris et Marseille

Sophie TOURNOUËR, Hypnothérapeute, Psychologue clinicienne et Thérapeute Familiale

Une approche anthropologique de la dépression.


Dépression: devoir et falloir
Par Teresa ROBLES, Docteur en psychologie clinique, maîtrise en anthropologie sociale et spécialiste en thérapie systémique. Co-directrice de la Société Internationale d’Hypnose. Fondatrice et membre du Centre Ericksonien de Mexico et d’Instituts Milton Erickson d’Amérique Latine.



Une approche anthropologique de la dépression.
Dépression: devoir et falloir
Par Teresa ROBLES, Docteur en psychologie clinique, maîtrise en anthropologie sociale et spécialiste en thérapie systémique. Co-directrice de la Société Internationale d’Hypnose. Fondatrice et membre du Centre Ericksonien de Mexico et d’Instituts Milton Erickson d’Amérique Latine.

En un texte synthétique, Teresa Robles nous expose un modèle de compréhension de la plupart des dépressions. Chacun saura implicitement en retirer la méditation qui l’inspirera...

L’anthropologie sociale étudie comment l’homme fonctionne dans différents groupes, à travers son histoire, ses origines, depuis les plus petites communautés et les plus variées, jusqu’aux grandes villes.

Elle nous montre comment, dans ces communautés, se transmettent valeurs, coutumes, connaissances. A travers les siècles, depuis l’apparition des premiers villages, il y eut besoin d’établir des règles pour vivre en commun.

Des groupes apparurent qui gouvernèrent les autres. Tout d’abord au moyen de la religion, certains membres du groupe, les prêtres, disaient être les messagers du ciel ou les dieux incarnés. Ils contrôlaient les gens par la peur du châtiment, de la prison, de l’enfer, ou d’être isolés du groupe, de cesser d’être acceptés, aimés.

Si dans un premier moment le contrôle a opéré à travers les religions, bien vite des groupes ayant un pouvoir économique ou physique ont continué à contrôler les autres par la peur. Ils ont imposé une manière de voir le monde, une idéologie qui justifiait leur position au pouvoir. Cette idéologie, ces valeurs, coutumes et connaissances se transmettent à travers la famille, l’école, la religion, les moyens de communication, parfois de façon explicite en transmettant des informations, parfois de façon implicite, par des images, des tons de voix, par l’exemple, entre autres choses. La neurologie actuelle nous montre comment elles se transmettent aussi à travers les neurones miroirs.

Depuis déjà bien des années, Jean Piaget proposait que toute l’information que nous recevons pendant nos premières années de vie, à travers des refrains, des dictons, des chansons qui sont des expressions métaphoriques, avant que nous ne soyons neurologiquement mûrs pour pouvoir l’analyser, la critiquer, la contredire, nous l’intériorisons sans pouvoir la juger, à travers un processus inconscient, de sorte que cette information est restée comme des postulats que nous ne remettons pas en question et que nous acceptons comme un fait. Beaucoup de ces apprentissages sont générateurs de problèmes. Ils correspondent à ce que Robert Dilts a plus tard appelé des croyances limitantes. Dans son livre Hypnose et Thérapie familiale, Michelle Ritterman souligne qu’en grande partie, la force de ces apprentissages vient de ce qu’ils sont entrés comme des suggestions hypnotiques, en particulier à des moments de force émotionnelle où nous sentions plus que nous ne réfléchissions avec des idées, c’est-à-dire : dans un état de transe naturelle. Nous avons appris, par exemple, que nous devions être des enfants sages, studieux, obéissants, etc., pour être aimés d’un Amour où nous ne manquerions de rien. Un petit garçon ou une petite fille comme ça, c’est le contraire de ce qu’est spontanément un enfant qui salit ses vêtements, parfois n’obéit pas ou ne veut pas manger, qui n’a pas sommeil quand on l’envoie se coucher. Nous avons appris à nous contrôler, à agir Comme Il Faut et nous nous sommes efforcés pour atteindre des idéaux, sans y arriver bien sûr, car les idéaux n’existent pas.

Nous nous efforcions pour agir contre le naturel, qui est que les processus de l’apprentissage humain se font à travers l’essai et l’erreur. Et chaque erreur devenait la menace de ne pas pouvoir être aimés comme nous en avions besoin, d’un Amour absolu. Et chaque faute devenait la constatation que nous n’y arriverions jamais. Nous avons appris à confondre idéal et réalité en croyant que la réalité pouvait, devait être l’idéal.


Commandez ce numéro Hors-Série n°5 de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves: la Dépression

“Dépression et après ?“ Edito de Patrick Bellet.
“Un enjeu anthropologique“ Introduction de Thierry Servillat
“L’Acédie. L’extinction de la voie intérieure“. Jacques-Antoine Malarewicz
“Lorsque la dépression paraît… Premiers soins maternels“. Armelle Touyarot
“Peut mieux faire ! Ou comment déprimer à l’école. Orthophoniste multi-tâches, Amer Saffiédine
“De la couleur avant toute chose. Sept modèles de changement dans la dépression“. Claude Virot
“Comment ne plus déprimer. De la loyauté à la dépression“. Bruno Dubos
“Ex libris “ la bibliothèque des lecteurs. Les livres qui ont compté pour nos lecteurs.
“L’avenir de la psychothérapie en hypnose“. La rubrique Humeur de ce n° a été confiée à Stephen Lankton, rédacteur en chef de l’American Journal of Clinical Hypnosis. Il nous interroge sur « la preuve scientifique » et « le bon sens » dans le domaine de l’hypnose. Traduction d’Armelle Touyarot.

Pour acheter ce numéro de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves à l’unité, ou vous abonner, cliquez ici




Rédigé le 02/08/2018 à 16:12 | Lu 9 fois | 0 commentaire(s) modifié le 02/08/2018




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Août 2018 - 11:56 L’hypnose et ses inductions.

Rédacteurs web de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves | Abstracts de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves | De l'Hypnose et des Thérapies Brèves, EMDR, IMO





Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy



EMDR - IMO en France, de Paris à Marseille en passant par Nancy. Intégration des Mouvements Oculaires en thérapie. Thérapeutes et Formation