Hypnothérapie

Hypnose Ericksonienne, Médicale et Thérapeutique. Thérapies Brèves, EMDR. Formations en Hypnose, trouvez un Praticien, Thérapeute des Instituts Milton Erickson à Paris, Marseille

Laurent GROSS, Hypnothérapeute, EMDR, IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Paris 11

Florent HAMON, Hypnothérapeute, Thérapeute EMDR à Paris.

Laurence ADJADJ, Hypnothérapeute, EMDR - IMO, Thérapies Brèves Orientées Solution à Marseille

Valérie TOUATI-GROSS, Hypnose Thérapeutique, EMDR - IMO, Thérapies Brèves et Ostéopathie à Paris 11 et 12

Dr Philippe AÏM, Psychiatre, Hypnothérapeute, Thérapies Brèves Orientées Solution. Paris

Mariline MORCILLO, Hypnothérapeute et Infirmière sur Marseille et Paris

Théo CHAUMEIL, Kinésithérapeute et Praticien en Hypnose. Chargé de Formation à Paris et Marseille

Sophie TOURNOUËR, Hypnothérapeute, Psychologue clinicienne et Thérapeute Familiale

Hypnose thérapeutique: une expérience de philosophie appliquée


Revue Hypnose & Thérapies Brèves, Hors-Série n°3
Par Dr Patrick GINIÈS



Tout fait de l'hypnose une pratique très fortement calquée sur la mise en application des grands principes de philosophie. Face au vide que l'on observe tous dans le quotidien de la  pratique hypnotique, juste avant de commencer à écouter l'autre tout en essayant d'adapter son imaginaire à ce qui va pouvoir  raisonner dans le tréfonds de notre patient, nous répétons là, l'idée originelle de la pensée philosophique. 

« La douleur est questionnement,  le plaisir est réponse. »

Paul VALERY

La douleur est certainement l'un de ces  sujets qui permet le plus de lire une époque.  Aujourd’hui, elle est un extraordinaire outil de réinterprétation intellectuelle de la  condition humaine. N'oublions jamais qu’à chaque époque elle a occupé une place majeure,  mais dans des champs bien différents.

Il y a 20 générations, au Moyen-Âge, la description du quotidien nous montre comment la  douleur physique était l’ordinaire, mais avait  également la fonction d’être un ciment de civilisation permettant de justifier le discours d'incarnation dans la société du dessein de  Dieu. Pour l’heure, la neurophysiologie actuelle montre que la douleur se définit par le fait  qu’elle n'existe pas. Ce paradoxe l’est moins qu’il n’y parait. En effet, un doigt écrasé n'est  pas un excès de stimulation, mais une information qui analysée par le cerveau est interprétée  par lui comme dangereuse et douloureuse (en comparaison à ce qui a été mémorisé  auparavant). Le coté désagréable de cette sensation est obtenu par la négation de toutes  les autres parties du schéma corporel qui ne  correspondent pas à la zone du doigt écrasé. Ainsi seul est à la conscience le doigt écrasé, et c'est cela qui est pénible donc douloureux.

Plus encore, cette information supprime toute  temporalité passée et future en densifiant le  temps présent. Le comble sera la création de  la maladie douloureuse chronique, nouvel  état de l’homme qui lorsqu’il y rentre présentera  les plus grandes difficultés pour en sortir. Paradoxalement cette maladie est la plus  fréquente au monde (une enquête européenne  en 1999 estimait à 21,3 % le taux de la population  atteint par ce mal). Cette maladie est aussi la plus ignorée, non reconnue et mal  traitée. Explication : cette douleur chronique  signe un triple échec.

Premièrement celui de la société qui imposant  à ses membres des conditions de vie  injuste et algogène ne veut pas en reconnaître  les conséquences sanitaires. Deuxièmement  l’échec des patients qui savent inconsciemment  qu’une faille dans leur vie peut expliquer  ce passage à la douleur chronique et  troisièmement celui des professionnels de  santé qui par la douleur rebelle perçoivent  la limitation de leur pouvoir médical.

La douleur signe la déconstruction de la société,  du moi, du discours scientifique, mais  comme le vide entre les pierres d’une voûte,  elle explique la tenue de chaque structure.  (J. Derrida). Le paradoxe de cette douleur c'est  que plus la douleur est profonde (c'est-à-dire  le vide, le rien) plus explosive sera la création

PATRICK GINIÈS
Médecin responsable du centre d'évaluation de traitement de la douleur du CHU Montpellier. Président d'honneur du collège national des médecins de la douleur.









Rédigé le 18/07/2018 à 14:05 | Lu 24 fois | 0 commentaire(s) modifié le 18/07/2018





Laurent Gross
Florent HAMON. Hypnothérapeute, Praticien EMDR, Infirmier anesthésiste à Paris. Chargé de Formation... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :

Rédacteurs web de la Revue Hypnose et Thérapies Brèves | Abstracts de la Revue Hypnose & Thérapies Brèves | De l'Hypnose et des Thérapies Brèves, EMDR, IMO | Formations Hypnose, EMDR et Thérapie Brève





Autour de l'Hypnose: EMDR, Thérapie Brève & Intégrative. De la Formation au Thérapeute. Paris, Marseille, Nancy




EMDR - IMO en France, de Paris à Marseille en passant par Nancy. Intégration des Mouvements Oculaires en thérapie. Thérapeutes et Formation